Posts by Category : Insectes

Des guêpes assoiffées  0

Cet été, bien au frais entre les murs de ma demeure, je vis par la fenêtre un oiseau au sol, le bec ouvert… Interprétant ça comme un individu assoiffé par la chaleur estivale, je décidai de mettre une écuelle d’eau à disposition sur la table de la terrasse. Altruisme intéressé : j’espérai ainsi pouvoir leur tirer le portrait en retour, ou même simplement les observer de plus près…

Sauf qu’aucun oiseau ne vint boire à la coupelle ! Mal placée ? Trop de chats dans le voisinage ? Pas soif ? En tous les cas, je me rabattis sur d’autres créatures qui profitèrent largement de l’aubaine : les guêpes ! Voyez plutôt :

Il ne s’agit pas de n’importe quelle guêpe soi-dit en passant: c’est un poliste, probablement un poliste gaulois (Polistes dominulum/gallicum), cocorico. De quoi est-ce que je suis en train de parler ? Une guêpe c’est une guêpe, pourrait-on me rétorquer. Sauf qu’en fait, c’est plus subtil…
Read more

Observations dare-dard  0

Imaginez la scène: dans un pré fleuri, en train de pique-niquer, vous détectez soudain avec effroi un insecte qui vole tout près, teinté de jaune et noir. Une guêpe! Ou un frelon, un bourdon, bref une sorte d’abeille quoi, vous voyez bien, avec un dard, qui peut vous piquer! Si vous êtes un lecteur assidu du Saule Causeur, vous aurez peut-être été convaincu que ces hyménoptères sont beaucoup plus intéressants que dangereux! Mais peu importe, là n’est pas la question aujourd’hui:

Etes-vous bien certains que c’est une guêpe? Ou un bourdon, ou une abeille, enfin un insecte qui pique, vous m’avez compris! Avez-vous déjà entendu parler des syrphes?

IMG_3623

Un corps jaune-roussâtre et noir, un thorax velu, l’abdomen rayé… Pourtant non, ce n’est pas une abeille, mais une mouche (enfin un diptère, en terme technique)! Aucun dard, aucun danger, ni pour vous, ni pour ses prédateurs…

Read more

La vie dans les trous  0

 

DENOPSALBOFASCIATUS11

Un petit Coléoptère Cleridae, pris en flagrant délit d’exploration

L’idée selon laquelle les arbres sont l’une des principales richesses de notre planète commence à faire son trou, du moins pour les arbres vivants! En revanche l’idée selon laquelle les arbres morts sont tout aussi précieux pour la biodiversité a encore du chemin à faire… Pourtant sur le Saule on ne se lasse pas d’insister sur ce point ! Les arbres morts servent de nourriture à de nombreuses espèces de champignons qui se livrent à une lutte sans merci pour le contrôle de cette ressource. L’espace compris entre le bois et l’écorce abrite à lui seul un véritable écosystème miniature en deux dimensions. Le bois pourri fait aussi office de crèche pour bon nombres d’insectes qui y déposent leur larve. Aujourd’hui nous voudrions vous présenter une fois encore une autre facette des arbres morts. Nous vous proposons de découvrir de petits insectes qui comme le poinçonneur des lilas ont fait des trous une vocation !

Read more

La vie sous les écorces  0

IMG_0513

Une larve de Coléoptère Pyrochroidae, 2cm environ, capable de se faufiler entre bois et écorce.

Lorsque l’on regarde un arbre mort on est loin de s’imaginer les trésors qu’il abrite ! Et pourtant dans l’espace exiguë compris entre son écorce et le tronc se trouve un véritable écosystème miniature. Difficile à imaginer… En effet, comment vivre dans un milieu aussi confiné? La vie sous les écorces est un monde très particulier et je vous propose de vous en rendre compte par vous-même au cours d’un petit safari.

Read more

Plan vigipirate  1

DSC05069

Que fait cette fourmi sur une vesse cultivée (Vicia sativa) ?

Bien avant que notre société soit atteinte de cette fièvre sécuritaire qui la brûle actuellement, bien avant même que notre société existe, des mesures de protection drastiques ont été sélectionnées chez certaines espèces de plantes pour faire face aux agressions diverses et variées. Vous en connaissez sûrement certaines ! L’une des stratégies les plus classiques est de se barder d’épines. Cela est plutôt efficace pour dissuader moutons et vaches de s’intéresser d’un peu trop près à vous. Une autre solution est d’être toxique, ainsi les gourmands ne viendront pas demander leur reste. Mais dans ces deux cas c’est la plante qui assure elle-même sa propre protection dans un esprit tout à fait texan : « Attention je suis armé ! ». Aujourd’hui le Saule vous propose de découvrir une plante très commune, la Vesse cultivée (Vicia sativa), qui a choisi de déléguer sa sécurité à un véritable service d’ordre.

Read more