Posts by Category : Insectes

Plan vigipirate  1

DSC05069

Que fait cette fourmi sur une vesse cultivée (Vicia sativa) ?

Bien avant que notre société soit atteinte de cette fièvre sécuritaire qui la brûle actuellement, bien avant même que notre société existe, des mesures de protection drastiques ont été sélectionnées chez certaines espèces de plantes pour faire face aux agressions diverses et variées. Vous en connaissez sûrement certaines ! L’une des stratégies les plus classiques est de se barder d’épines. Cela est plutôt efficace pour dissuader moutons et vaches de s’intéresser d’un peu trop près à vous. Une autre solution est d’être toxique, ainsi les gourmands ne viendront pas demander leur reste. Mais dans ces deux cas c’est la plante qui assure elle-même sa propre protection dans un esprit tout à fait texan : « Attention je suis armé ! ». Aujourd’hui le Saule vous propose de découvrir une plante très commune, la Vesse cultivée (Vicia sativa), qui a choisi de déléguer sa sécurité à un véritable service d’ordre.

Read more

A qui est ce trou ?  1

Lors d’une promenade dans la forêt des Hares, dans les Pyrénées ariégeoises, un temps chagrin maintenait les insectes bien cachés. Je décidai donc d’aller les chercher sous des écorces. Je jetai alors mon dévolu sur une bille de résineux qui gisait au bord de la piste. Sous le premier pan d’écorce, peu de vie mais des trous bien circulaires d’environ un centimètre de diamètre, légèrement intrigants. Sous le deuxième morceau d’écorce, un nouveau trou, plein cette fois.

urocerusgigas1

De qui peut-il bien s’agir ?

En plein mois d’août quel peut être ce mystérieux habitant et que fait-il dans ce trou ? Quelques éclats de bois plus tard, une tête apparaît, munie d’antennes, mais bien malin qui peut dire à qui elle appartient, et même à quel ordre d’insecte. Read more

Galles  0

Sous une feuille de chêne ou au bout d’un rameau de châtaignier, d’étranges excroissances s’accrochent sur certains arbres au bord des chemins. Parfois bourgeons boursouflés et rougis, parfois cônes élancés semblant à peine accrochés à leur feuille, ces petites maisons prennent autant de formes et de couleurs que leurs habitants sont divers. Car ces excroissances sont bien des abris, souvent d’insectes, parfois d’acariens ou de nématodes, voire de bactéries ou de champignons : les galles ou cécidies.

IMGP4085

Galles du petit diptère Mikiola fagi sur une feuille de hêtre. Les larves y passeront toute l’année et n’émergeront pas avant le printemps prochain !

Read more

A table!  2

Si l’on devait ne retenir qu’une seule activité à ne pas manquer lorsque le temps est au beau fixe, je pense que je choisirais le pique-nique. En famille, entre amis ou même seul à contempler l’étendue d’un lac ou les profondeurs mystérieuses d’un sous-bois, les victuailles étalées par terre pour le plus grand plaisir des yeux et des papilles, il y a quelque chose de vraiment plaisant à simplement manger dehors…

IMG_2741

Frugal ou gargantuesque, vive le pique-nique!

Que vous préfériez les fruits estivaux bien juteux, les rondelles de saucisson bien sec, les jambon-beurres ou toute autre salade de saison, tôt ou tard, de l’avis même de plus de 95% des pique-niqueurs, jeunes et vieux, professionnels de la nappe à carreaux ou amateurs de bivouac sauvage, il est absolument certain qu’un hyménoptère bourdonnant viendra vous gâcher votre repas.

IMG_1065

La guêpe, terreur du pique-nique, attend sa prochaine victime…

Qu’en est-il des 5% restant me direz-vous ? Auraient-ils déniché du fond des âges un remède de grand-mère obscur mais efficace pour apprécier son sandwich de plein air en toute quiétude ? Cet article est-il sur le point de vous le révéler enfin ?

Read more

Timides !  3

Je me promenais en forêt des Trois-Pignons non loin de Fontainebleau par un bel après-midi d’automne. La parcelle qui retint mon attention avait brûlé au printemps, laissant une cicatrice noirâtre parmi les pins et le sable. Les rayons de soleil chauffaient ainsi directement le substrat sur lequel s’agitaient de nombreux insectes. Parmi eux de petits hélicoptères jaunes et noirs effectuaient un ballet particulier.

J’entrepris alors de les observer: il s’agissait de petits hyménoptères (groupe des abeilles, guêpes, bourdons, fourmis,…), s’agitant sur le sable. Ils se posaient toujours dans la même zone et chacun avait à sa disposition un trou.

cercerissp2

Read more