Posts by Category : Garrigue et maquis

Chasses nocturnes  0

La nuit était enfin tombée, mais au 18 impasse du Moulin la chaleur torride de la journée s’attardait encore sur la terrasse, quand un mystérieux visiteur apparut aux carreaux de la porte d’entrée… La stupeur s’empara momentanément des occupants des lieux. Quel pouvait donc être l’objet de cette visite impromptue? Et qui était cette étrange créature?IMG_8853 Read more

De magnifiques mangeurs d’abeilles  0

Lors d’un voyage en Australie, non loin de Perth, la visite d’une petite île peuplée de charmants marsupiaux appelés Quokkas, m’avait  permis de les prendre en photos, ainsi qu’un oiseau très coloré. Ce petit bijou volant, peu farouche, est appelé Rainbow bee-eater par les locaux. Il s’agit de l’espèce Merops ornatus, encore appelé guêpier arc-en-ciel, qui est le cousin de nos guêpiers européens.

Un guêpier australien, sur une île au large de Perth.

Read more

Une coccinelle herbivore  0

Pour beaucoup les coccinelles sont les alliées des jardiniers en dévorant les pucerons. Toutes les coccinelles ne sont pourtant pas carnivores et d’autres se contentent de brouter bien sagement. Il en est ainsi pour notre rencontre d’aujourd’hui :

Une coccinelle sur un bouton floral

Read more

Choeur matinal  0

Vous avez peut-être déjà entendu le conseil suivant : si vous voulez observer les oiseaux, levez-vous de bonne heure. C’est à mon grand regret un bon conseil, particulièrement si à la belle saison vous voulez voir et entendre des passereaux (un groupe qui couvre la moitié des espèces d’oiseaux). Vous pourrez toujours les écouter en milieu de journée, mais c’est un fait bien établi : il y a un pic mélodique à l’aube, le chœur matinal, où de nombreux individus de nombreuses espèces poussent la chansonnette au lever du soleil. Et pourquoi donc cela ? L’avenir appartient-il vraiment aux oiseaux qui se lèvent tôt ?

Read more

Plantes phœnix  0

DSC05880

Un rideau de flamme poussé par le vent en Sicile.

Depuis le début de la matinée un épais panache de fumée s’élève au loin dans le ciel. La distance me séparant de l’incendie est difficile à estimer, la colline d’en face masque en grande partie la visibilité vers le sud. Quoiqu’il en soit, les va-et-vient incessants des canadairs qui bourdonnent au-dessus de ma tête comme des insectes n’ont rien de rassurant…. Jusqu’à présent, le vent m’est favorable mais il est impossible de prévoir comment la situation va évoluer. Difficile de se concentrer sur ses observations dans de telles circonstances. La garrigue autour de moi ne demande qu’à s’enflammer à la moindre braise incandescente qu’une brise capricieuse ramènerait. Subitement je relève la tête. Il y a quelques minutes encore la fumée semblait lointaine mais à présent le panache semble avoir triplé de volume. Le feu ne doit pas être éloigné de plus de 2 kilomètres maintenant. Il est plus que temps de ramasser mes cliques et mes claques et de déguerpir sans tarder !

Read more