Posts by Category : Villes

Les fleurs d’automne et les fruits d’hiver du lierre  0

 

Bug2

Larve de punaise sur une feuille de lierre

Le lierre a mauvaise réputation, en effet, bien qu’il décore les façades de nos maisons, il est très mauvais pour le crépis !

D’un point de vue naturaliste, le lierre grimpant de nos régions (Hedera helix) a plusieurs autres particularités intéressantes :

pendant l’été, il peut survivre lorsqu’il n’est pas exposé au soleil, et il garde ses feuilles en hiver.

Vous pouvez alors observer sa floraison, pendant les  mois de septembre et octobre.  Read more

Des araignées qui sautent mais pas aux yeux !  3

saltique pauline

Photographie : une saltique arlequin (Salticus scenicus, Clerck 1757) très probablement, sur une fleur d’arum, reconnaissable par ses rayures noires et 3 bandes blanches sur le dos.

Qu’on se le dise, la moyenne de taille des araignées en France est de 5 mm. Pourtant, qu’on en ait peur ou non, les araignées sont partout et la France possède une très grande variété d’espèces. Parmi elles, certaines sont capables de faire des bonds impressionnants : 50 fois supérieurs à leur taille. Ce sont les Salticides ou Saltiques (Famille : Salticidae).

Read more

Cannibalimace  2

Quoi de plus répugnant qu’une limace ? J’ai peut-être la réponse pour vous, âmes sensibles s’abstenir : Une limace qui dévore une autre limace !

Si comme moi vous pensiez que ces bêtes-là n’étaient que des bouffeuses de salade, rarement bienvenues dans votre potager, avouez qu’il y a de quoi être surpris ! Il s’agit ici très probablement dArion rufus, la grande loche, en train de faire festin sur ce qui semble bien être une autre Arion rufus, un peu plus petite.

Read more

Soupe de corvidés  4

choucas

Un choucas et sa nuque grisâtre nichant dans un vieux mur d’église.

Notre crédo au Saule, c’est de donner à voir tout ces petits détails que l’on ne sait pas voir au premier abord, et qui contiennent en fait toute l’histoire. Et quitte à discuter de piafs, j’aimerais vous aider à lire une belle famille raconteuse d’histoires, même si elle ne paie pas de mine: les corvidés. Ils sont partout, corbeaux, corneilles, choucas, chocards… Pourtant pour beaucoup d’entre eux ils sont noirs et plutôt difficiles en apparence à identifier. Fondamentalement, quelle différence entre un truc noir et un autre truc noir avec quelques bouts de gris sombre ? En fait, plein de choses. Et ce n’est pas une formule rhétorique. Ce sont ces petits détails qui nous renseignent. Il n’est pas anodin de voir un afflux de corbeaux en ville, et les choucas ne choisissent pas non plus leurs cheminées pour nicher au hasard. Ce n’est qu’avec ces petits détails d’identification que vont se révéler toutes les subtilités du lien entre développement des foyers humains et des maisons aviaires.

Read more

Comment ça la foulque?  1

Groupe de foulques à l’automne

Elle est toujours là celle-ci… Oui celle-ci, LA foulque, je ne m’y ferai décidément jamais. Nommez un étang où n’aurait jamais retenti son appel, cet éternuement suraigu qui éclate soudain des roseaux, éructation à mi-chemin entre l’étranglement d’indignation, et l’expression -certes un peu ridicule, convenons-en- d’une menace suspendue, d’un avertissement avorté : « un pas de plus et je vous assaille, vous l’intrus ; quand bien même feriez-vous cent fois mon poids ». Oser la déranger, sur sa propre berge ! Faut-il avoir le toupet !

Read more