Posts for Tag : Comportement

Les indices d’un bon festin!  4

Laissez-moi vous raconter une anecdote. C’est une observation que j’ai faite il y a un peu plus d’un an maintenant, dans les Causses cévenols. Après une matinée à observer les vautours monter dans le ciel depuis les gorges de la Jonte, nous avions décidé de monter à notre tour, sur le plateau du causse Méjean, afin de trouver un coin pique-nique. Celui-ci consistait finalement en un pré un peu pentu, surplombant un champ fauché.

IMG_3448

La scène, sur le Causse Méjean

Read more

Observations dare-dard  0

Imaginez la scène: dans un pré fleuri, en train de pique-niquer, vous détectez soudain avec effroi un insecte qui vole tout près, teinté de jaune et noir. Une guêpe! Ou un frelon, un bourdon, bref une sorte d’abeille quoi, vous voyez bien, avec un dard, qui peut vous piquer! Si vous êtes un lecteur assidu du Saule Causeur, vous aurez peut-être été convaincu que ces hyménoptères sont beaucoup plus intéressants que dangereux! Mais peu importe, là n’est pas la question aujourd’hui:

Etes-vous bien certains que c’est une guêpe? Ou un bourdon, ou une abeille, enfin un insecte qui pique, vous m’avez compris! Avez-vous déjà entendu parler des syrphes?

IMG_3623

Un corps jaune-roussâtre et noir, un thorax velu, l’abdomen rayé… Pourtant non, ce n’est pas une abeille, mais une mouche (enfin un diptère, en terme technique)! Aucun dard, aucun danger, ni pour vous, ni pour ses prédateurs…

Read more

A table!  2

Si l’on devait ne retenir qu’une seule activité à ne pas manquer lorsque le temps est au beau fixe, je pense que je choisirais le pique-nique. En famille, entre amis ou même seul à contempler l’étendue d’un lac ou les profondeurs mystérieuses d’un sous-bois, les victuailles étalées par terre pour le plus grand plaisir des yeux et des papilles, il y a quelque chose de vraiment plaisant à simplement manger dehors…

IMG_2741

Frugal ou gargantuesque, vive le pique-nique!

Que vous préfériez les fruits estivaux bien juteux, les rondelles de saucisson bien sec, les jambon-beurres ou toute autre salade de saison, tôt ou tard, de l’avis même de plus de 95% des pique-niqueurs, jeunes et vieux, professionnels de la nappe à carreaux ou amateurs de bivouac sauvage, il est absolument certain qu’un hyménoptère bourdonnant viendra vous gâcher votre repas.

IMG_1065

La guêpe, terreur du pique-nique, attend sa prochaine victime…

Qu’en est-il des 5% restant me direz-vous ? Auraient-ils déniché du fond des âges un remède de grand-mère obscur mais efficace pour apprécier son sandwich de plein air en toute quiétude ? Cet article est-il sur le point de vous le révéler enfin ?

Read more

Et bien dansons maintenant !  3

Tous les jours, un café en main et la tête bien au fond de ma capuche j’ai le droit à un petit spectacle assez surprenant sur la route du boulot. Il se trouve que sur le campus où je me rends, une demi-douzaine de goélands argentés se nourrissent sur les terrains de sport. Rien de très palpitant finalement, s’il n’exécutaient pas leur petit numéro de danse.

Accrochez-vous, le mouvement est en deux temps et a beaucoup à voir avec le pas vaseux du bel-oncle au réveillon : on lève une patte, puis l’autre puis la première, puis l’autre et ainsi de suite. L’idée est de tambouriner le sol avec un rythme régulier. Pourquoi ?

Read more

Soyons vigilants!  3

Il y a de ces weekends où l’on est pris de flemmite aigüe, à ne pas remuer de la journée… Affalé dans un fauteuil et l’œil fixé sur un écran, à suivre des feuilletons plus ou moins superficiels ou à faire face à son meilleur score sur un énième jeu smartphone ; à chacun son passe-temps. Parfois, sans vraiment en prendre tout à fait conscience, on relève machinalement la tête et on fixe un instant, distraitement, la fenêtre avant de revenir à l’écran…

    Mais ce coup-ci, le regard est capté : derrière la vitre, un mouvement. Un merle est sur le gazon. Il sautille de ci, gambade de là, et semble lui aussi très absorbé, le regard rivé sur le sol, à chercher de quoi se mettre sous le bec. A intervalles réguliers, il se redresse, se fige un instant, le regard alerte. Puis il se remet en quête de sa nourriture. L’élégant oiseau semble avoir des hallucinations: on a beau ne détecter aucun mouvement, aucun changement autour de lui; toutes les quelques secondes il s’interrompt pour scruter les alentours. Mais qu’est-ce qui peut bien capter son attention ?

Vigilance_MerleMosaique

Différentes postures pour une attention partagée entre recherche de nourriture et vigilance

Read more